Guide : le meilleur barbecue solaire en 2022

Les passionnés de low tech l'adorent, les amateurs de grillades aussi. Le barbecue solaire est un moyen écologique de cuisiner aussi bien chez soi qu'en déplacement pour les modèles portables.

Les modèles les plus performants permettent d'atteindre une température de 300°C tandis que les barbecue solaires de voyage peuvent produire une chaleur d'environ 150°C suffisante pour la cuissons des aliments ou pour faire bouillir de l'eau.

Les avantages de la cuisson solaire

La cuisson solaire peut vous faire économiser de l'énergie et de l'argent (le soleil est gratuit pour tout le monde, il donne de l'or intelligent) tout en étant respectueuse de l'environnement. Elle constitue un moyen amusant de préparer vos repas. Tous les aliments peuvent être cuits dans un type de cuiseur solaire.

En général, le temps de cuisson des cuiseurs solaires est deux fois plus long que celui des méthodes de cuisson au charbon ou au gaz, mais la cuisson plus lente a aussi ses avantages.

Il n'est pas nécessaire de remuer les aliments pendant la cuisson et le goût est plus savoureux.

Ceci dit, les cuiseurs solaires paraboliques permettent d'atteindre des températures plus élevées et ils se comportent davantage comme une cuisinière traditionnelle. Ils doivent cependant être tournés toutes les 15 minutes pour suivre le soleil mais la cuisson est rapide et intense.

Un barbecue solaire devient-il vraiment chaud ?

Les fours, cuiseurs et barbecues solaires utilisent l'énergie du soleil pour chauffer l'appareil. Par temps clair et ensoleillé, les fours solaires sont bien assez chauds pour cuisiner. Pour info, les aliments commencent à cuire - lentement - à 80°C.

Les cuiseurs à panneaux atteignent des températures comprises entre 70°C et 200°C. Ce type de cuiseur convient à la cuisson générale des soupes, des viandes, des légumes, des plats en cocotte et des desserts mais avec un temps de cuisson deux fois plus long. Comptez 10 à 15 minutes pour faire bouillir un litre d'eau par exemple en été avec un plein soleil.

Les cuiseurs paraboliques atteignent des températures extrêmes de 260°C à 370°C ce qui permet de frire les aliments.

Les cuiseurs tubulaires quant à eux atteignent des températures allant jusqu'à 300°C. Ce four est assez chaud pour cuire de la viande, du pain, des légumes et des desserts ou même y faire une pizza calzone si le coeur vous en dit.

Attention : la température réelle du four dépend de la météo et de l'orientation du four par rapport au soleil. Si le ciel est bleu avec peu de nuages, vous pouvez vous attendre aux températures les plus élevées. Si le ciel est blanc ou brumeux, vous aurez des difficultés à cuisiner. Par contre, un barbecue solaire fonctionne aussi bien en été qu'en hiver.

Faut-il acheter ou construire soi-même un cuiseur solaire ?

Si vous souhaitez essayer la cuisine solaire pour la première fois, vous vous demandez peut-être si vous devez construire votre propre cuiseur solaire ou en acheter un auprès d'un fabricant.

Les deux options offrent des avantages :

Construire son propre cuiseur solaire peut être un moyen amusant et pas cher de se lancer.
L'achat d'un cuiseur solaire est simple et vous recevrez souvent un cuiseur de meilleure qualité que celui que vous pourriez construire vous-même.

Si vous souhaitez construire un cuiseur, vous trouverez un plan ci-dessous.

Si vous souhaitez acheter un cuiseur, consultez notre comparatif des meilleurs barbecue solaires pour faire le bon choix selon vos besoins.

Comment fonctionnent les cuiseurs solaires ?

Les cuiseurs solaires fonctionnent selon le principe de base suivant : la lumière du soleil est convertie en énergie thermique et concentrée vers une marmite. Ce principe est utilisé à grande échelle industrielle pour produire de l'électricité en générant de la vapeur d'eau.

La plupart des cuiseurs à panneaux solaires et des cuiseurs à boîte solaire de base peuvent atteindre 170 °C. Le rayonnement solaire capté traverse une serre en verre renfermant une marmite de couleur sombre. Lorsqu'il frappe la surface sombre de la marmite, le rayonnement solaire est converti en chaleur, qui ne peut s'échapper de l'enceinte grâce à l'effet de serre.

L'efficacité de ces cuiseurs est généralement déterminée par la surface de réflecteur disponible du cuiseur solaire pour recueillir la lumière du soleil, et la capacité de l'enceinte de la serre à recevoir la lumière disponible et à isoler la casserole chaude.

Concrètement, comment ça s’utilise ?

Un barbecue solaire a besoin d'un endroit extérieur ensoleillé pendant plusieurs heures, protégé du vent et où la nourriture sera en sécurité (si vous ne voulez pas voir un chien errant se faire la belle avec vos saucisses). Bien sûr, les cuiseurs solaires ne fonctionnent pas la nuit ou par temps nuageux.

Les aliments cuisent mieux dans des casseroles métalliques foncées, peu profondes et fines, avec des couvercles foncés et hermétiques pour retenir la chaleur et l'humidité.

Un piège à chaleur transparent autour de la casserole foncée laisse passer la lumière du soleil, mais conserve la chaleur. Il s'agit généralement d'un sac en plastique transparent et résistant à la chaleur ou d'un grand bol en verre inversé ou d'une boîte isolée avec une fenêtre en verre ou en plastique.

Les cuiseurs solaires paraboliques utilisent un réflecteur en forme de bol pour concentrer la lumière directement sur le pot de cuisson, généralement par le bas. En général, ils ne nécessitent pas de serre pour conserver la chaleur. Ils atteignent des températures beaucoup plus élevées que les autres types de cuiseurs solaires, supérieures à 200 °C et peuvent également faire frire et griller les aliments.

Les différents types de cuiseurs solaires

Les trois types de cuiseurs solaires les plus courants sont les cuiseurs à boîte, les cuiseurs à panneaux et les cuiseurs paraboliques. Les cuiseurs à tube sous vide et les cuiseurs à auge sont deux styles de cuiseurs moins connus.

Cuiseurs à boîte

Les cuiseurs solaires à boîte cuisent généralement les aliments à des températures comprises entre 90 °C et 200 °C. Ils peuvent souvent accueillir plusieurs casseroles et il leur faut généralement entre une et trois heures pour cuire divers aliments. Les côtés et le fond sont isolés pour conserver la chaleur de cuisson. Ils sont les plus répandus dans le monde.

Cuiseurs à panneaux

Cuiseur solaire à panneau de la marque SunGood

Les cuiseurs à panneaux intègrent des éléments des cuiseurs à boîte et paraboliques. Ils ont souvent une grande surface de réflecteur et le pot de cuisson a une forme d'enceinte transparente pour retenir la chaleur. Les cuiseurs à panneaux sont capables de cuire à environ 150 °C. Il s'agit du modèle le plus facile à fabriquer et relativement peu coûteux à l'achat.

Cuiseurs paraboliques

Les cuiseurs solaires paraboliques utilisent un réflecteur en forme de bol pour concentrer la lumière directement sur le pot de cuisson, généralement par le bas, et ne nécessitent généralement pas de serre pour conserver la chaleur. Le nom parabolique fait référence à la forme de la courbe de la section transversale du réflecteur.

Ils nécessitent une réorientation plus fréquente vers le soleil, éventuellement toutes les quinze minutes, mais ils cuisent les aliments plus rapidement et à des températures plus élevées que les autres cuiseurs solaires, atteignant souvent des températures supérieures à 200 °C.

Cuiseurs à auge

Pour capter la lumière du soleil, les cuiseurs solaires à auge utilisent un réflecteur avec une section transversale parabolique incurvée, puis continue en auge droite dans l'autre direction. Au lieu de concentrer la lumière en un seul point comme dans le cas d'un four solaire parabolique typique en forme de bol, la lumière est réfléchie le long de ce que l'on appelle une ligne focale. Ces réflecteurs sont plus faciles à fabriquer qu'une parabole, mais nécessitent un long plateau de cuisson assez étroit, c'est pourquoi ils fonctionnent bien avec les enceintes à tubes sous vide.

Cuiseurs à tubes sous vide

Barbecue solaire à tube de la marque MrMapMax

Un tube sous vide signifie littéralement que la chambre de cuisson est constituée de deux couches de verre soufflé en forme de tube scellé, où l'air a été retiré entre les couches.

La perte de chaleur se produit principalement par conduction et convection à travers un milieu. Comme il n'y a pas d'air entre les couches de verre, la chambre est bien isolée et convient parfaitement pour conserver la chaleur de cuisson. La chambre est si efficace qu'elle n'a souvent pas besoin d'un grand réflecteur pour capter la lumière du soleil. Un mince plateau de cuisson peut être inséré par une extrémité. L'extrémité opposée est fermée par un bouchon ou a été fermée pendant le processus de fabrication.

Utilisation de votre barbecue solaire

La règle d'or de la cuisine solaire est de préparer les aliments tôt et de ne pas s'inquiéter de la surcuisson. La plupart des personnes qui commencent à cuisiner à l'énergie solaire utilisent un cuiseur à panneau solaire ou un cuiseur à boîte solaire.

Un barbecue solaire orienté vers le soleil n'a généralement pas besoin d'être tourné pour suivre le soleil pendant une période de cuisson de 2 à 4 heures, bien que le temps de cuisson puisse être raccourci si le cuiseur est tourné.

Une fois que vous avez choisi un cuiseur, vous devez trouver des ustensiles de cuisson appropriés. Les casseroles en métal émaillé foncé à parois minces conviennent bien. Elles permettent de chauffer rapidement.

Vous pouvez également utiliser des bocaux en verre, transparents ou de préférence peints à l'extérieur. Veuillez noter que tous les récipients de cuisson doivent avoir un couvercle. Les casseroles qui réfléchissent la lumière, comme les casseroles en aluminium argenté, ne fonctionneront pas.

La casserole est normalement placée à l'intérieur d'une sorte d'enceinte en verre transparent ou en plastique pour conserver la chaleur et profiter de l'effet de serre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.